Lifestyle Yogist

Bien-être au travail : 5 règles pour bouger plus efficacement pendant votre semaine de travail

By 9 octobre 2020 octobre 14th, 2020 No Comments

Votre corps n’est pas fait pour rester assis toute la journée !

Si vous vous sentez trop fatigué par votre jour­née pour faire du sport, sachez qu’une pratique physique adaptée, loin de vous épuiser davan­tage, vous redonnera de l’énergie. C’est un cercle vicieux qu’il vous faut briser : plus vous ferez de l’exercice, plus vous serez en forme et revigoré.

REGLE N° 1 : 5 minutes par jour valent mieux que 2 heures par semaine !

Bouger un peu chaque jour est essentiel pour entretenir vos muscles et votre souplesse, réchauffer votre corps l’hiver, libérer votre éner­gie l’été ou perdre du poids. Une petite séance quotidienne de yoga sur votre chaise sera moins douloureuse et plus efficace pour prévenir et soulager vos douleurs qu’une longue semaine complètement sédentaire suivie  d’une séance de sport intensif le week-end. La régularité est la clé de l’endurance, et les progrès se feront remarquer petit à petit.

REGLE N° 2 : Gare aux chocs !

Le sport, c’est bon pour le cœur, pour les muscles, pour le système immunitaire…  mais  attention aux chocs ! Si vous n’êtes pas habitué à pratiquer une activité physique ou que vous avez passé un certain temps sans faire d’exercice, ne  repre­nez pas avec un sport trop intense (soulever des poids, faire des mouvements très répétitifs…) ou dangereux pour les articulations et les lombaires (course à pied). Le yoga, lui, s’adapte à tous les âges et à tous les états de santé, et ne comporte aucun choc, et donc aucun danger pour les arti­culations, qu’il tend plutôt à renforcer. Ne croyez pas pour autant que vous vous en tirerez sans courbatures  !

REGLE N° 3 : Res-pi-rez !

Toute la différence entre faire du yoga et une simple séance de gym réside dans l’importance accordée à la respiration. C’est elle seule qui vous permet de tenir un étirement et de détendre vos muscles dans l’effort, qui nourrit votre endu­rance et votre résistance à la douleur, qui vous aide à vous détendre et à évacuer votre stress. Sans oublier qu’elle permet de faire circuler l’énergie dans votre corps. On dit du yoga qu’il est une « méditation en mou­vement » grâce à la concentration que permet une respiration profonde et régulière, et à l’atten­tion portée sur l’alignement de votre corps dans les mouvements. Lors de vos premières séances, si vous vous sentez à bout de souffle, persévérez en vous concentrant d’abord sur la respiration. Pratiquez, et le reste suivra.

Explorez les exercices de respiration consciente et leurs différents bienfaits. Ne vous étonnez pas de ne pas y parvenir tout de suite, la respiration est loin d’être innée et il vous faudra sans doute un peu d’entraînement pour la maîtriser  !

REGLE N° 4 : Persévérez !

Pas besoin d’être souple pour faire du yoga, on fait du yoga pour devenir souple. Pas dexcuse, donc ! Le yoga est la clé du bien-vieillir. Si vous vous pensez trop raide pour faire du yoga, commen­cez maintenant, histoire de pouvoir encore lacer seul vos chaussures à 90 ans (c’est la leçon de vie que m’a apprise mon grand-père nonagénaire). Et si vous pensez le yoga pas assez « cardia » pour vous, faites les exercices de gainage et tenez-les pendant cinq respirations profondes. Vous verrez qu’il est souvent plus difficile de tenir longtemps une posture sans bouger que d’enchaîner plusieurs mouvements rapides, et que cela permet d’oxy­géner, de renforcer et de détendre vos muscles en profondeur.

Si vos muscles tirent lors des premières séances, sachez que plus une posture vous déplaît, plus il est probable que vous en ayez besoin. Une seule règle cependant : faire la différence entre une douleur d’étirement, désagréable mais bénéfique, et une douleur vive, signe  qu’il faut interrompre l’exercice.

REGLE N° 5 : Choisissez le bon timing !

La meilleure heure pour une séance de yoga : le matin, dès votre lever. En Inde, on dit que l’heure la plus propice est entre 4 et 6 heures du matin (c’est à ce moment que l’on pratique, avant qu’il ne fasse trop chaud et que l’on soit pris dans le tourbillon des activités de la journée, lorsque l’esprit est encore calme et clair). Il suffira de mettre votre réveil 15 minutes plus tôt pour voir la différence. Certes, vos mus­cles seront froids et raides au réveil, mais vous dérouillerez votre corps entier pour être en forme toute la journée.

De manière générale, ne mangez pas dans les 2 heures qui précèdent une séance de yoga. Ne faites pas non plus de sport intense le soir, sous peine de passer une nuit agitée. Privilégiez plutôt des postures relaxantes qui vous prépareront au sommeil.

YOGIST fait bouger vos collaborateurs pour soulager leurs tensions

En présentiel ou en visio, profitez de notre expertise

ÉVÉNEMENTS OU WEBINARS

AU POSTE DE TRAVAIL

EN SALLE DE RÉUNION OU EN VISIO

ATELIERS THÉMATIQUES

Voir toutes nos offres