Exercices Yogist

Du yoga assis sur ma chaise pour bouger… même dans les transports en commun ou en voiture

By 24 novembre 2020 No Comments

Bougez… même dans les transports !

Avez-vous entendu parler du « syndrome du fessier mort » ? Si vous restez assis huit heures par jour devant un ordinateur ou que vous passez de longs moments assis – et mal assis ! – dans les transports, vous êtes le candidat idéal. Les muscles du bas du corps, en position assise prolongée, ne sont pas suffisamment sollicités, le nerf sciatique, à la longue, est comprimé, et vous finissez par ne plus sentir le bas de votre corps.

Résultat ? Des tensions dans le cou et le bas du dos, des raideurs dans les hanches, une tendance à gigoter sur votre assise pour trouver une position plus confortable. De surcroît a climatisation, les changements de pression et de température, l’insuffisant travail de vos jambes mettent votre système circulatoire à rude épreuve : il irrigue avec plus de difficultés les extrémités, en particulier vos pieds. Peut-être avez-vous déjà ressenti ces picotements, sensations de lourdeur, crampes, voire gonflements ?

C’est bien pour cette raison que de plus en plus de compagnies aériennes vous proposent, dans leurs divertissements en vol, des programmes pour vous faire bouger et vous étirer au cours du trajet. Il n’y a pas de raison de les réserver aux long courriers ! Le moindre trajet est l’occasion de prendre soin de votre corps et de compenser cette position assise avec des pauses Yogist.

Et si votre métier vous fait parcourir de longues distances, que vous soyez commercial itinérant ou chauffeur de taxi, ou si votre domicile est éloigné de votre lieu de travail et que vous êtes abonné des transports en commun, cette routine vous aidera à renforcer et à étirer votre corps trop longtemps resté assis et à rester patient et concentré, surtout si vous êtes au volant. Lors d’un trajet en voiture, les conducteurs veilleront à garder les yeux ouverts et à tester ces mouvements au feu rouge ou sur une aire d’autoroute, lorsque la pause s’impose – au moins toutes les heures.

Les passagers peuvent également en profiter ! À tenter lors de votre prochain déplacement en covoiturage pour rompre la glace immédiatement, ou pour occuper des enfants turbulents. Dans le métro, le train ou l’avion, n’ayez pas peur de vous lancer, vous n’aurez besoin que d’un espace extrêmement restreint et vous resterez très discret.

Le Coyotte

Pendant un long trajet, vous avez tendance à vous voûter, sans même vous en apercevoir ? Conjurez le sort avec une flexion arrière !

Asseyez-vous au bord de votre siège, le dos bien plat, décollé du dossier. Les genoux sont pliés à 90 degrés, écartés de la largeur des hanches, et les pieds sont à plat au sol. Croisez les bras devant vous et placez la main droite à plat sur votre genou gauche, et lamain gauche sur le genou droit.3Inspirez profondément par le nez, pliez les coudes et tirez vos genoux vers vous. Roulez vos épaules vers l’arrière tout en regardant vers le haut. Vous devez sentir le haut du dos qui se creuse vers l’arrière.

En expirant par le nez, très lentement, tendez vos bras et poussez sur vos genoux pour arrondir tout le haut du dos. Laissez tomber le menton vers la poitrine, regardez vers le sol. Les omoplates touchent peut-être le dossier de votre siège, à présent. Recommencez ce mouvement 5 fois, en le coordonnant à la respiration.

À REFAIRE

  • Quelques minutes avant d’embarquer pour un long voyage
  • Dès que vous êtes assis et que vous sentez que vous arrondissez le haut de votre dos
  • Quand vous êtes resté longtemps penché sur un livre, un film, un jeu vidéo…
  • Lorsque vous vous sentez rouillé, que les muscles sont froids, après une nuit ou une sieste, par exemple.

C’EST BON POUR

  • Assouplir en douceur les muscles le long de la colonne vertébrale
  • Retrouver de l’énergie

Le Oui Ou Non

Après un long voyage, votre cou est tout raide et vos trapèzes endoloris ? Assouplissez votre nuque et retrouvez de la mobilité… sans forcer.

Assis, le dos bien droit et les pieds écartés de la largeur des hanches, posez vos mains sur
vos genoux. Inspirez profondément par le nez et, lentement, sans bouger le reste du corps, inclinez la tête vers l’arrière en regardant vers le plafond. En expirant lentement par le nez, ramenez la tête au centre et baissez le menton vers la poitrine. Recommencez ce mouvement lentement, en respirant 5 fois, sans forcer.

Ramenez la tête au centre. Inspirez à nouveau et tournez la tête à droite au maximum en
gardant le menton parallèle au sol, sans bouger le reste du corps. Sur l’expiration : ramenez le menton au centre, puis tournez la tête et le regard vers la
gauche, le plus loin possible au-dessus de votre épaule gauche. Recommencez en respirant 5 fois et sentez que vous allez un peu plus loin sur chaque nouvelle expiration.

À REFAIRE

  • Debout, en attendant le bus, le métro, l’ascenseur…
  • En voyage, toutes les heures, pour ne pas laisser votre cou se raidir
  • Au réveil, si votre cou a été mal positionné pendant votre sommeil

C’EST BON POUR

  • Garder la zone des cervicales souple
  • Prévenir et soulager les tensions dans la nuque

YOGIST aide vos collaborateurs à se prévenir des TMS… Même dans les transports !

Retrouvez nos professeurs Yogistes en visioconférence ou en présentiel

ÉVÉNEMENTS OU WEBINARS

AU POSTE DE TRAVAIL

EN SALLE DE RÉUNION OU EN VISIO

ATELIERS THÉMATIQUES

Voir toutes nos offres